FR fr   EN en

 

Risques aigus

risques

Contours scientifiques :

La plateforme Risques Aigus rassemble des laboratoires de recherche rhônalpins et permet de mutualiser un ensemble d’équipements dont l’objectif est d’étudier les phénomènes extrêmes et la vulnérabilité physique des installations (ouvrages routiers, ferroviaires, bâtis, etc…).

Les objectifs principaux de cette plate-forme consistent à :

  • améliorer la caractérisation des sollicitations extrêmes subies par les structures par l’observation et la mesure des aléas,
  • mieux appréhender la réponse et la résistance des structures de génie civil face à ces sollicitations.

La plate-forme vise à mettre à disposition de la communauté scientifique et des opérateurs de la région Rhône-Alpes un ensemble d’outils et de dispositifs innovants pour l’analyse multi-échelle des interactions entre écoulements gravitaires rapides, structures de génie civil et sols.
Elle s’appuie aussi sur les observatoires nationaux du CNRS-INSU et les ateliers d’observation de l’Observatoire de Grenoble. L’enjeu est la définition de méthodes de conception et de dimensionnement, de techniques de construction et de remédiation adaptées permettant de réduire la vulnérabilité et d’augmenter la durabilité des infrastructures soumises aux risques naturels.

Nombre de chercheurs :

200

Labo concernés :

Grenoble : ISTerre – PACTE –– L3SR – LEGI – EMGR – ETGR - LTHE – G-Scop – GAME – LARHRA – LEPMI – G2ELab – GipsaLab - LJK
Lyon : LGLTPE – LGCIE – LMFA – HHLY – EVS – CRGA – Triangle – CETU – LARHRA - LGCB
Saint-Etienne : LMV - IMP
Savoie : ISTerre – LOCIE - Edytem

Outils (les principaux) / Observatoires concernés :

La Plateforme Risques Aigus est composée de dispositifs d'observation des aléas naturels et des systèmes expérimentaux d’étude des interactions entre écoulements gravitaires rapides, structures et sols. Les moyens existants sont :

  • Les observatoires de l’OSUG : AMMA-CATCH, OHM-CV, SISMALP, RAP, RESIF, RENAG, OMIV
  • MCE (Matériaux sous charges extrêmes : ensemble de presses à haute capacité pour les sols et les bétons, Tomographe à rayons X,…)

Deux dispositifs complémentaires sont actuellement en projet. Ils permettront d’aborder ces problématiques à une échelle pertinente :

  • dispositif EOR (Ecoulements – Ouvrages – Risques) :

  • dispositif DESSIS (Durabilité et Sûreté des Structures en Interaction avec le Sol),

Ces deux dispositifs sont particulièrement originaux et sans équivalents à l’heure actuelle. Leur exploitation sera basée sur des méthodes scientifiques innovantes hybrides couplant simulations physiques (expérimentations de laboratoire) et simulations numériques afin d’aborder au mieux le caractère multi-échelle des questions étudiées.

Labex : Labex Tec XXI et Osug@2020

 

flechePARN

flecheECOUFLU